• Connaissez-vous ce magnifique livre "un monde simple et tranquille" de LAOSHU ?

    c'est un peintre-poète que nous découvrons en feuilletant les pages de ce livre.

    réflexion sur le temps, l'image, la beauté....

    grâce à ce personnage, nous voyageons dans le rêve mais aussi la réalité et courts poèmes et peintures font une merveille (à mon goût) de ce si bel ouvrage.

    on peut visiter son blog qui comptent des milliers de visiteurs. 

    ce blog est en chinois mais cliquez sur traduire et le tour est joué, sinon, dans la barre de recherche vous tapez :

    le blog de Laoshu est vous y serez !!!!

    https://m.weibo.cn/p/1005051454064140

     


    votre commentaire
  • pensées qui se bousculent,

    remisées dans ma tête,

    bientôt seront écrites. 

     


    votre commentaire
  •  

    haïkus écrits

    feuilletez pages noircies

    rêvez haïkus


    votre commentaire
  • J'ai beaucoup aimé le livre de Jacques FERLAY intitulé :

                      "EQUINOXES & SOLSTICES " Haïku de chez L'AMOURIER

    En préface il y a une très jolie phrase : changer d'yeux, à défaut de changer de réel, peut faire honte à la routine, rendre leurs saveurs aux choses de la vie.

    N'est-ce pas magnifique ?

    (livre à lire et à relire sans modération)


    votre commentaire
  • Pin It

    votre commentaire
  • Bashõ est l'une des figures majeures de la poésie classique japonaise.

    Il a imposé dans sa forme l'art du haïku, il en a défini l'esprit, il a simplifié cet art.

    Il était très attaché à la nature. Beaucoup de ces poèmes sont basés sur la nature.

    C'était un fils de samouraï qui était né en 1644 près de Kyoto.

    Il s'est intéressé très jeune à cet art et ensuite il a crée une école et connu le succès.

    Hélas, il a pris des années plus tard, l'habit de moine et s'est retiré du monde, pour finir ensuite bien tristement.

    Seul selon sa volonté il décide de se laisser mourir le 28 novembre 1694.

    Sur sa tombe, on plante un "bashõ"

    (savez-vous ce qu'est un bashõ" ?

    c'est un bananier d'ornement - et oui il avait pris ce mot comme nom !

     


    votre commentaire
  • Bonjour à tous et à toutes,

    Voilà, j'ai découvert par une journée fraiche mais ensoleillée de mars, le HAÏKU grâce à la journée LE PRINTEMPS DES POETES.

    Je suis très heureuse de cette nouvelle découverte pour moi -j'ai toujours aimé la poésie- évidemment, là, c'est une autre forme de poésie.

    J'ai donc appris qu'il fallait juste ressentir quelque chose de spontané, un petit rien en somme, qui nous émeut, nous émerveille, nous fait plaisir à voir....

    et écrire immédiatement, en peu de mots (17 syllabes) tout au plus un petit poème japonais. qui se décompose comme suit :

    - 5 syllabes

    - 7 syllabes

    - 5 syllabes

    et voilà le tour est joué.... c'est un HAÏMOUN il y a 3 lignes

    Car le HAÏKU est une image que l'on a voulu, en tant qu'auteur, chercher à immortaliser, pour évoquer nos sensations....

    Il ne faut surtout pas déformer ce qui a été ressenti -il faut l'interpréter tel quel-

    yes merci à vous chers lecteurs

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique